• 01
  • 02
  • 03
011 022 033
On appelle « simples » les plantes utilisées depuis l’antiquité pour leurs vertus médicinales et leurs bienfaits, les « simplicis herba ». On les qualifiait de simples par opposition aux potions complexes que proposait la médecine savante de l’époque.

A l’image de ceux que l’on trouvait dans les monastères, les jardins des simples des châteaux forts s’organisent sous forme de parterres réguliers, carrés ou rectangles délimités par des buis ou par des planches. Les plantes sont regroupées en fonction de leurs vertus thérapeutiques.

Parmi ces plantes, la verveine odorante ou verveine citronnée s’y développe très bien.

Cette plante se prépare en infusions calmantes ou digestives mais est également utilisée, de nos jours, pour fabriquer des produits cosmétiques .